PHOTAUMNALES

AZIMUT

 


COMMISSAIRE DE L'EXPOSITION :
Anne Cécile BOREY

Exposition en coproduction avec le musée Nicéphore Nièpce et Tendance Floue

 


AVEC LES ŒUVRES DE :

Pascal AIMAR / Thierry ARDOUIN / Denis BOURGES / Michel BOUSQUET / Antoine BRUY / Guillaume CHAUVIN / Gilles COULON / Olivier CULMANN / Bertrand DESPREZ / Pascal DOLÉMIEUX / Gabrielle DUPLANTIER / Grégoire ELOY / Laure FLAMMARION / Léa HABOURDIN / Mat JACOB / Marine LANIER / Yohanne LAMOULÈRE / Stéphane LAVOUÉ /  Julien MAGRE / Bertrand MEUNIER / Yann MERLIN / MEYER / Julien MIGNOT / Marion POUSSIER / Kourtney ROY / Fred STUCIN / Mouna SABONI / Nour SABBAGH / Clémentine SCHNEIDERMANN / Flore-Aël SURUN / Patrick TOURNEBOEUF /  Alain WILLAUME

 


INFORMATIONS PRATIQUES :

Du 19 septembre 2020 au 8 novembre 2020

ESPACE SÉRAPHINE LOUIS 
11 rue du donjon à CLERMONT
Ouvert les mercredi, samedis et dimanches de 14h à 18h
Tel : 03 44 78 88 69

Entrée libre 

 

Du 24 octobre 2020 au 24 janvier 2021

MUSÉE NICÉPHORE NIÈPCE
28 quai des messageries à CHALON-SUR-SAÔNE
Ouvert tous les jours de 9h30 à 11h45 et de 14h à 17h45 (sauf mardi et jours fériés)
Tel : 03 85 48 41 98

Entrée libre 

 


AZIMUT 

AZIMUT DOLEMIEUX

 

Mars / octobre 2017 : un vent de liberté souffle sur la photographie française. Las du carcan des commandes, avides de retrouver l’idée d’indépendance autour de laquelle le collectif s’est agrégé depuis sa création, les affranchis de Tendance Floue décident de prendre la route. Cheminer, battre la campagne, vagabonder dans les villes sans parcours préétabli. Nulle autre contrainte que d’avancer un peu chaque jour, transmettre ses impressions par l’image et les mots, puis passer le relais. Plus qu’une parenthèse, c’est une fenêtre ouverte que s’offrent là les photographes. Quand tant semble avoir été dit sur le paysage français en photographie, de la Mission héliographique en 1851 à France Territoire Liquide en passant par la Datar, et sans attendre la prochaine campagne du genre, Tendance Floue réinvente la méthode et sort des sentiers battus.

Libre à chacun de trouver son chemin, au propre comme au figuré. Ou, pourquoi pas, de se perdre. Mais se rejoindre et tracer peu à peu une cartographie instinctive des paysages traversés. Un regard libre sur le territoire au sens concret du terme, et une exploration d’autant de territoires intimes. Un sillon collectif où s’exprime chaque individualité.

Tendance Floue a alors un peu plus de 25 ans. À hauteur d’homme, un quart de siècle. Un âge charnière où convergent maturité et liberté. Tout est possible : s’émanciper et parcourir le monde, définir et s’approprier un territoire, seul ou avec des amis. Alors, les membres de Tendance Floue invitent d’autres photographes à partager l’expérience de la route avec eux. Marcher à la suite les uns des autres pour ne laisser qu’une seule trace, telle une joyeuse meute de loups dont l’alpha serait un puissant désir créatif, libéré des contraintes. Avec Azimut, le collectif et la liberté prennent tout leur sens. L’un devient l’écho de l’autre.