PHOTAUMNALES

 Patrick TOURNEBOEUF
Stèle, les invisibles

 


INFORMATIONS PRATIQUES

Du 11 novembre au 15 décembre 2020

HISTORIAL DE LA GRANDE GUERRE
Place André Audinot à PÉRONNE
Ouvert du jeudi au dimanche de 9h30 à 17h
Tel :  03 22 83 14 18

Entrée libre

 


HISTORIAL TOURNEBOEUF

 

Depuis 2003, Patrick Tournebœuf consacre une partie de son propos à la fixation des stigmates de l’Histoire, avec quatre séries : La Cicatrice, sur les traces du mur de Berlin, La mémoire du jour J, sur les plages du débarquement en Normandie, Monolith sur la disparition naturelle des blockhaus dans les paysages du littoral et Stèles, sur les monuments aux morts de la Grande Guerre.

Dans chaque commune, une trace du conflit est préservée en l‘honneur des disparus de la Grande Guerre : les monuments aux morts sont devenus des stèles au cœur même de la cité. Ils se retrouvent sur le parvis des mairies, sur la place des marchés, devant l’église ou au milieu du cimetière, comme des points de repère.

Ces premières traces de commémoration témoignent de cette histoire reliant l’intime à l’universel, révélant pour chaque commune son positionnement par le choix de l’implantation géographique du monument, de la représentation métaphorique, politique ou tout simplement des moyens économiques disponibles. Ces stèles préservent de l’oubli des actes et surtout des noms de tous ceux qui ont vécu l’indicible de la guerre. Commandées à des artistes de pratique et d’origine différentes, ces sculptures ont été dressées là, telles de hautes figures élevées contre le temps. Elles pérennisent la douleur du pays par allégorie, et transcendent ainsi le souvenir.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Patrick Tournebœuf (1966) est membre du collectif Tendance Floue.

http://tendancefloue.net